Trois Clans, Trois Chefs, Une Guerre ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coincé dans les ronces... |pv → Nuage des Merveilles|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Coincé dans les ronces... |pv → Nuage des Merveilles| Lun 4 Juil - 17:25

    Je me démenais tant bien que mal pour sautiller sur ma patte endolorie. Le pelage couvert d'espèce de boule piquantes et les coussinets douloureux, je me demandais quelle drôle d'idée m'avait passée par la tête de rejoindre les buissons de fougère par ici. Mais c'était tellement stupide de faire le tour en sortant du camp ! Et puis ces taillis de ronces derrière la pouponnière, il suffisait de les traverser pour atteindre la fougère. Ainsi, je pouvais gagner beaucoup de temps. Je les ramasse avant tout le monde, je reviens au camp les pattes chargées de fougère, que je donne aux anciens, et je peux aller en forêt tout seul, sans que personne ne remarque mon absence.
    Toujours était-il que mon idée formidable n'avait pas pris en compte l'épaisseur des fourrés et les épines pour le moins épineuses des ronces. A chaque pas mes coussinets s'enfonçaient dans une aiguille et mon beau pelage gris perle que j'avais pris tant de temps à lustrer était couvert de brindilles. J'essayais de traverser le buisson, mais j'étais bel et bien coincé. J'en aurais crié de rage. A l'évidence, on allait me reprocher d'être venu là, et exiger des explications. Un bruit de pas me tira de mes pensées. Une odeur bien connue vint me chatouiller le museau. Nuage des Merveilles ! Elle allait me tirer de là !

    - Hé ! Wonders ! Heu... Je suis coincé, tu peux m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Coincé dans les ronces... |pv → Nuage des Merveilles| Sam 9 Juil - 8:33

Nuage des Merveilles s'ennuyait à mourir. Elle venait de se réveiller, avait demandé d'aller en patrouille, mais celle du matin était déjà partie, il y avait de ça 5 minutes. Mauvais timing. A force, elle avait l'habitude, malheureusement... Du coup, elle glandait, attendant la patrouille pour partir avec celle d'après. Soudain, un miaulement la fit sursauter. Elle tourna la tête de tous les côtés, cherchant le chat qui avait commis le crime de la sortir de sa somnolence (ouais... ou pas). Pas de résultat. Elle se dit alors qu'elle n'avait qu'à aller voir les anciens et leur demander une histoire. Certes, elle aurait pu chasser mais dans cet état-là (impatiente et crevée) ce n'était peut-être pas le bon plan. Mais alors qu'elle se dirigeait vers le repère des vétérans, elle aperçut un éclair gris entre les ronces. Et cette chose s'avérait être en fait un chat, celui qui l'avait appelée tout à l'heure. Et... il parlait!
    « Hé! Wonders! Heu... Je suis coincé, tu peux m'aider?
    - C'est Merveilles. Attends, j'arrive. »
Nuage des Limbes, son frère. Maladroit et imprudent comme pas possible, ben tiens. Contournant le buisson, Merveilles se retrouva face à ... l'arrière train du chaton. Humpf. Très engageant comme vision, en effet. Finalement, elle recula et fonça sur son frère, qui fut éjecté du buisson, et heureussement la bicolore ne s'y coinça pas à sa place. Une bonne chose de faite. Et une idée pour passer le temps, en plus. Emmener son frère chez le guérisseur dont elle était l'apprentie, Vestige Anarchique, puis rester avec lui jusqu'à midi... bon plan. Mais... elle dévisagea son frère avec l'air de quelqu'un qui n'a rien compris, ce qui tombait bien puisque, justement, elle n'avait rien compris.
    « Au fait, comment t'en es arrivé là?! »
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Coincé dans les ronces... |pv → Nuage des Merveilles| Mar 12 Juil - 8:11

    - C'est Merveilles. Attends, j'arrive.

    Rassuré, je cessais (un peu) de gigoter et attendis qu'une idée géniale lui passe par la tête pour me sortir de là. Elle me contourna, et elle fonça brusquement dans mon flanc, m'assenant un violent coup. Je fus propulsé hors des ronces, et je me demandais s'il n'aurait pas mieux fallu que j'y sois resté. Sautillant de douleur, des feuilles épineuses plein la gueule et les coussinets transpercés de mille milliards d'épines, j'étais trop occupé pour la remercier.

    - Au fait, comment t'en es arrivé là ?!

    Que croyait-elle ? Que je m'étais coincée dans ce buisson pour le plaisir de souffrir ? Non, raté. J'entrepris d'ôter unes à unes les aiguilles qui me garnissaient les coussinets et répondis :

    - Si je passe par ici, je gagne bien cinq minutes pour arriver aux buissons de fougères, tandis que si je passe par le chemin normal, j'arriverais en même temps que les autres apprentis. Et dussé-je pour éviter cela passer par un chemin des plus compliqués, j'y arriverai. Imagine ! Si j'arrive avant les autres, je repartirai avant les autres, irai mettre les fougères sur la litière des anciens avant les autres, et je pourrai partir plus tôt à l'entraînement. Si je pars plus tôt à l'entraînement, j'apprendrai plus tôt. Si j'apprends plus tôt, je serai le plus grand des guerriers de la forêt. Et vu que j'aurai appris appris tôt, j'aurai encore plus à apprendre ! Si je deviens le plus grand guerrier de la forêt, tout le monde me craindra et me respectera. Et si...

    Je m'interrompis, car elle ne semblait plus écouter ce que je disais.

    - De toute façon, il n'est pas trop tard ! Je vais être le premier !

    Mais des brides de voix d'apprentis détrompèrent au même moment mes paroles. Je m'élançais vers les buissons de fougère, mais mes pattes se dérobèrent sous moi lorsque je les posai sur le sol.

    - Aïe, mes coussinets...
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Coincé dans les ronces... |pv → Nuage des Merveilles|

Revenir en haut Aller en bas
 

Coincé dans les ronces... |pv → Nuage des Merveilles|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Tribu de la Neige :: Le Camp :: L'Amas de Ronces-
Sauter vers: