Trois Clans, Trois Chefs, Une Guerre ...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une tempête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité

Invité


MessageSujet: Une tempête ! Mar 30 Aoû - 18:05



    La pluie tombait violement cette nuit-là, emportant tout sur son passage. L'orage grondait, la tribu des Etoile était-elle mécontente ? Je n'aurais su le dire. Tous les habitants de la forêt s'étaient abrité de la pluie, les bipèdes couraient les bras sur la tête pour rejoindre leur monstre avant de filer comme l'éclair, seul les phares jaunes était visibles. Le vent était absent, mais même en tendant l'oreille il était impossible de savoir si une souris gambadait dans les environs. Elle aurait pu sauter par dessus ma queue sans même que je ne l'entende. Mais ce n'était pas le moment de chasser alors elle n'avait aucune crainte à se faire, mon estomac était repu. J'étais trempé jusqu'aux os, mon pelage dégoulinait tel une cascades, et mes pattes devenaient aussi noir que la nuit tellement je m'enfonçait dans la boue. La nuit était noir, la lune caché par les nuages, seul les éclairs pouvait m'éclairer. Mais je ne cherchait pas a rentrer, j'était parti pour rester seule un moment, mes séparation m'avaient fait souffrir attrocement. Je ne voulais voir personne, je venais juste de me nourrir car mon ventre ne pouvait plus tenir. Les séparations je ne les supportaient pas, elles me rendait malades. J'avais du mal à me faire valoir, à être aimé, et lorsque je l'étais souvent, quelques temps plus tard tout était fini, c'est comme si on m'arrachait une partie de moi. Je voulais rester pour toujours avec eux. Pourquoi la vie était-elle si difficile, pourquoi il y avait des choix à faire ? Pourquoi fallait-il souffrir toujours ? L'averse m'avait surprise alors que j'étais en train de verser mes larmes. Peut-être que les Etoiles pleuraient avec moi ma solitude. Il me restait encore ma tribu sur qui je pouvait compter, je pouvais aimer.


    Je me leva lentement puis me dirigea vers un terrier d'un pas lent, trainant mes pattes fatiguées sur le sol. Les arbres devaient être aux anges, depuis le temps qu'ils attendaient qu'une petite goutte tombe du ciel. J'imaginais ma ribu en train de mettre les chatons à l'abri, les apprentis appeurées collé les uns contre les autres, le meneur et le lieutenant en train de vérifié que tout le monde soit en sécurité, j'espère qu'ils ne remarqueront pas mon abscence, sans quoi ils vont s'inquiéter pour rien. Si je meurt ce n'est pas grave, la vie en a toujours eu contre moi, pourquoi dois-je toujours être malheureuse ? Suis-je maudit ? Mais m'aime-t-on ? Il faut que j'arrête de me comporter ainsi, on dirait une petite chatonne pourri gaté qui voudrait encore plus d'affection. Mais je ne sais pas qui tient à moi et souvent j'ai l'impression d'être seule. Il faut que je pense aux chatons, qui jouent ensemble et qui viennent souvent me voir, ou encore les apprentis qui ne se sentent pas à l'aise avec une tactique et qui viennent me demander de l'aide car j'ai une apparence qui met tout de suite les plus faible à l'aise, et je dois aussi pensé au meneur qui me demande souvent des services que j'accomplit.

    Bon la pluie déferlait à toute vitesse, la tempête était là, ce n'était pas le moment de penser à mon malheur, j'étais qu'une sale égoîste, j'étais loin de ma tribu alors que celle-ci avait besoin de moi. Et moi comme une lâche j'étais là dans un terrier en train de m'appitoyer sur mon sort alors que les chatons mourraient de peur et que les apprentis ne savaient pas quoi faire, devait-ils se protéger comme des chatons ou partir sauver les chats égarer comme les guerriers. Et elle était là, tranquillement assise au sec en train de penser à son sort, alors que la vie d'autres félins en dépendait ! Je dois faire quoi ? Quelqu'un pourrait-il me guider ? Je suis perdu !

    Un arbre venait de s'écrouler sur le sol dans un terrible fracas, on aurait dit que le monde venait de s'écrouler, au passage il renversa trois arbres. C'était de plus en plus dangereux, les arbres risquaient de l'écraser Rester ici pouvait être dangereux, sortir aussi. Elle était trop loin pour retourner vers sa tribu, mais elle ne pouvait pas rester là à rien faire. Dans un élant elle courru aussi vite qu'elle pu, sautant par dessus les tronc renversé, les flaques d'eau énormes, les trou, contournant les pierres, Elle courraient mais ne voyait rien devant elle, elle se fiait à son instinct, et ne vit pas qu'un félin courrait aussi dans sa direction. Les deux boules de poils s'entrechoquèrent et roulèrent dans les airs avant de finir dans la boue...


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Jeu 1 Sep - 13:49

On ignore toujours ce qui va arriver.
On croit tout savoir du futur et de la douleur.
Mais on s'aperçoit souvent que c'est faux.

~-~-~
-~-
~

Je m'étais réveillé à l'aube. L'aube était triste. Terne. Les rayons du soleil n'arrivait pas à passer entre les nuages noirs qui parsemaient le ciel. Le vent soufflait fort. Il embaumait l'air de la douce odeur de l'humus. J'étais énervé. Soucieux. J'observais le Camp. Les guerriers se réveillaient peu à peu. L'activité qui régnait d'ordinaire sur le Camp se déroulait au ralenti. Comme une ruche qui au plus froid de l'hiver ralenti ses activités. L'air était lourd. Chaud et étouffant. C'était oppressant. Étoile de Lynx m'avait chargé des patrouilles et je les avais organisées de manière à ce que tout les guerriers soient occupés. Renforcer les abris. La pouponnière en attente de la pluie et mettre les anciens à l'abri. Une patrouille pour la mousse et la fougère. Une autre pour les proies. Les apprenti(e)s qui déménageaient la mousse usagé et qui enlevaient les tiques des Anciens. Je voulais que tous évacuent la pression en travaillant. Comme moi. C'est à ce moment que je m'aperçus qu'il nous manquait une guerrière. Murmure du Soir. Une adorable chatte, je n'y pris tout d'abord pas garde. Mais au fur et à mesure que la luminosité décliné et que le soir approcha et que l'orage éclata elle n'était toujours pas rentré. J'en parlais avec Étoile de Lynx et il m'autorisa à partir à sa recherche. Heureusement que j'étais une des meilleurs pisteurs du Clan et que sa direction était facile à deviner. Elle se dirigeait vers les Quatre Chêne. Nom du Clan des Étoiles était donc elle folle ? Ce balader au milieu des arbres alors que l'on sait que la cime des arbres attire la foudre ? Je soupirais puis accélérer. Mes pas se firent plus vifs. Plus long. Mon cœur battait la cadence, fort et puissant. Mon souffle se précipita lorsqu'un arbre tomba à terre quand un éclair brisa son tronc. Mon poil, pourtant trempé se hérissa. Je ne vis pas l'ombre mouvante qui galopait devant moi. La tête baissé je la heurtais. Sous le choc j'inspirais longuement. Hors-d'haleine dans la boue je reconnus l'odeur fruitée de Murmure du Soir. Je lui dis haletant :


«-Nom d'un Chien Murmure du Soir qu'est-ce qui t'as prit de sortir par un temps pareil ? Les Anciens et les Chatons te réclament. Sinon tout va bien ?»

Mon ton était inquiet sur les derniers mots et elle me regarda de ces si beaux yeux de couleur saphir. Et je me dis qu'elle avait pleurer. Ils étaient trop brillant. Trop rouge. Ses moustache pendaient le long de son fin museau et elle me regardait les yeux ronds. Qu'est-ce qui c'était passé aujourd'hui ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Jeu 1 Sep - 23:43


    La pluie martelais mon pelage sombre, et mes yeux avaient de la peine à regarder plus de trois queue de renard devant moi, j'avançais à la devinette. Bien sûr arriver sans aucune égratinure dans des conditions pareilles n'était du qu'à la chance, même le plus expérimenté des guerriers n'aurait pu y voir clair sous cette pluie battante. C'est lorsque quelque chose de dure me percuta que je me dit que la chance m'avait abandonné.... ou pas. Ja roula en boule, sur le coté paniqué, je ne respirait mal, j'agitait mes pattes dans tous les sens pour espérer arrêter cette débanlade. J'étais sale comme je ne l'avais jamais été, mes poils se colait entre eux, je n'osais même plus ouvrir les yeux, de peur de reçevoir de la boue ou autre corps étrangé dans mes pupilles. Mais heureusement tout s'arrêta vite, je pu me ressaisir et reprendre mon souffle. Je me releva tout en haletant avant de regarder ce que j'avais percuté, c'est alors que mes yeux s'écarquillairent de joie, devant moi il s'agissait d'un chat, et pas n'importe quel chat : Vent des Lymbes, le lieutenant de `ma tribu. Je n'étais plus seule à présent, mais au fait,... que faisait-il ici ? Mais en même temps la tempête m'effrayait et je fut vite prise de panique, les oreilles baissées. Vent des Lymbes était un excellent guérrier, et le meilleur pisteur, c'était un chat mystérieux, on ne savait jamais comment il allair réagir. Il pouvait être très gentil, mais s'il le fallait il montrait ses crocs, mieux ne valait ne pas abuser de lui. Je n'avais pas de problème pour cela, j'étais bien trop respectueuse, mais je l'avais déjà vu en colère, et mieux ne vaut pas être la source de sa fureur. J'étais heureuse de le trouver ici, je me sentait beaucoup mieux d'un coup, comme si un poid énorme venait de me quitter. La tempête était toujours là et ce n'était pas le moment de rester planté ici. Il me parle sur un ton inquiet, et je lui répondit aussitôt. Je plongeait mes yeux dans ses magnifique yeux bleu.

    "- Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas vous inquiéter, pardonne moi. Oui oui, je n'ai rien de cassé, toi et la tribu vont bien ? Et ... tu es venu à ma recherche ?"

    Je parlais assez fort pour qu'il puisse m'entendre, car ce n'était pas si facile. Un nouvel éclair zébra le ciel et je pu aperçevoir le pelage de Lymbes dans tous ses détails. Il ne dura qu'une seconde, et aussitôt tout replongea dans le noir. Que comptait-il faire ? Allaient-ils s'abriter ou rejoindre le camp ? Qu'es-ce que j'ai été idiote de sortir par un temps pareil. Je n'avais rien fait aujourd'hui pour ma tribu et je m'en voulait attrocement....


Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Ven 2 Sep - 11:53

Elle me répondit aussitôt plongeant ses yeux si bleu dans la tourmente dans les miens. Pour un peu elle en bégayait de soulagement :

«- Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas vous inquiéter, pardonne moi. Oui oui, je n'ai rien de cassé, toi et la tribu vont bien ? Et ... tu es venu à ma recherche ?»

Elle parlait assez fort pour que je puisse l'entendre car ce n'était pas si facile. Un nouvel éclair zébra le ciel. Je pus ainsi voir qu'elle était très sale et que son corps souple tremblé. Tout cela ne dura que qu'une seconde et aussitôt nous revoilà dans le noir. Je la sentais se tortillé dans la pénombre. Je m'avançais et avec étonnement je la vis se recroquevillé. Je couchais les oreilles en arrière et doucement frotter mon museau contre le sien. Je lui dis :

«-Viens. Il n'est pas bon de rester là. Il y a une cabane de chasseur pas très loin. J'avais prévenu Étoile de Lynx que nous rentrerions quand la pluie se serra calmé. D'accord ?»

Elle hocha la tête comme un chaton prit en faute et je souris tendrement. Elle était vraiment adorable. Mignonne tout plein. Du bout du museau je la poussais vers un chemin de bipèdes. Au fond vers un endroit dégagé nous vîmes à la lueur de la foudre la fameuse cabane. En faite juste un petit bâtiment délabré aux vitres cassées. Mais le toit tenant encore nous y serions à l'abri de la pluie et de la foudre. Enfin, normalement. Nous nous mîmes à courir et je sautais sur le rebord de la fenêtre. Je reniflais et sentis un délicieuse odeur. Des souris !!! Je lui fis un discret signe de la queue et lui murmurais à l'oreille :

«-Des souris.»

Elle cligna des yeux et nous nous séparâmes. Je partis vers la gauche et elle vers la droite. Les oreilles aux aguets j'écoutais tous les bruits qui m'entourais. Un bruissement derrière moi. Je fis un salto arrière et atterris directement sur la souris. Elle fit aucun bruit quand elle mourut. Un coup de dents et ce fut fini. J'esquissais un sourire et continuais de chasser. Je tuais ainsi cinq souris. Six en comptant celle que j'allais mangé. Je les rassemblais en petit tas et attendis que la jeune guerrière me rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Ven 2 Sep - 17:38


    Le lieutenant gris aux yeux scintillant colla son museau contre le mien pour me ressurer. Ce contact me fit prendre conscience que je n'étais plus seule, j'étais contente d'être avec lui et je me sentais plus en sécurité. Vent des Lymbes reprit aussitôt la parole, il décida d'aller s'abriter, personne ne s'inquiéterais car il avait prévenu Etoile de Lynx. J'étais si reconnaissante qu'il vienne me retrouver en plein milieu d'une tempête. Je lui répondit par un hochement de tête avant de le suivre à toute vitesse. Il dénicha une cabane, je ne l'avait jamais vu. Elle était faite de bois. La fenêtre étaient resté ouverte et nous pûmes nous glisser à l'intérieur, au sec et à l'abris. Je me demandais si j'arriverais à me nettoyer, ou s'il fallait vraiment que je prenne un bain, ce que je n'aimait pas vraiment. Mes pattes fatigués s'assirent sur le sol sec. Alors que j'observais l'architecture de cet abris Vents des Lymbes m'annonça qu'il y avait des souris. C'est alors que je pris conscience que mon ventre réclamait de la nourriture. Il parti vers la gauche, tandis que moi j'allais vers la droite.

    Je m'applatie sur le sol, rempant avec légèreté, je posais mes pattes délicatement sur le sol, ma queue droite, mes yeux fixant la petite boule de poil brune qui était en train de grignotter une graine de maïs, mes oreilles étaient droite. J'étais concentré et aussi silencieuse qu'une chouette. La souris n'étais plus qu'à une queue de renard devant moi, elle ne m'avait toujours pas remarqué. Je me prépara, banda mes muscles, et lorsque je su que le moment était bon je déplia mes membres bandé pour attérir droit sur la souris. Je l'attrapa entre mes pattes avant avant de lui donner un coup de croc mortel. Elle n'avait pas eu le temps de savoir ce qui lui arrivait avant même de sombrer pour l'éternité dans le noir. J'en chassa deux, je n'avait pas énormément faim, et j'avais plus envie de me coucher que de mangé. Je rejoignit donc un lieu plutôt douillet, fait de paille et de foin. J'observait mon lieutenant chasser avec grace les rongeurs qui se cachaent un peu partout, il les suprenait presque toute et n'en rata aucune. C'était un chasseur vraiment excellent, et son flair lui permettait de faire des meilleure prise.

    Il ne tarda pas à me rejoindre avec ses six souris. J'avais déjà entamé la mienne lorsqu'il se posa près de moi. Je regarda par la fenêtre entr-ouverte, la pluie martelait les carreau et des éclairs zébrait ent de temps en temps le ciel aussi noir que la mort. Je regarda ma souris avant de murmuer un "Merci" au guerrier gris. Je le regarda ensuzite avec un petit sourir timide. Je n'avais pas l'habitude que l'on s'occupe de moi, j'étais un peu mal à l'aise, mais heureuse. Il était vraiment adorable.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Ven 2 Sep - 20:45

Stupéfait je m'aperçut qu'en réalité elle était déjà là. En train de manger. Cachée derrière du...foin ? Je ne l'avais pas vu. Sa souris entamée entre les pattes elle regardait par la fenêtre. La pluie martelait les carreau et des éclairs zébrait de temps en temps le ciel aussi noir que la mort. Elle regarda sa souris avant de murmurer :

«-Merci. elle me regarda avec un petit sourire timide.
- De rien, répondis-je avec un air taquin. Puis reprenant un air grave je rajoutais, Que c'est il passé aujourd'hui ? D'ordinaire tu n'es pas aussi... je m'interrompis brièvement pour reprendre, Distraite. »

Elle me regarda avec de grands yeux. Je rajoutais :

«-J'ai vu que tu avais pleurer. Et...je voudrais savoir pourquoi. Tu aurais pu te faire tuer par un orage pareil ! Le Clan compte sur toi. Rien que ta présence rassure les vieux comme les plus jeunes. Tu fais partis de l'équilibre du Clan. Et pour moi c'est important. Important est le bien être de mon Clan et celui de ses membres. Raconte. Enfin...si tu le désire. Je comprendrais parfaitement que je ne sois pas forcément celui auprès de qui tu te confierais. »

Je remuais les oreilles. Embarrassé. Je n'avais pas l'habitude. J'esquissais un sourire rassurant mais je n'étais pas sûr du résultat.


[ Désolé c'est court. >.<"]
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Ven 2 Sep - 21:41

    |T'inquiète pour la longueur ;)|

    Vent des Lymbes me répondit d'un ton calme tout en me regardant. Il s'arrêta dans sa phrase, comme s'il hésitait à poursuivre, mon coeur commença à battre un peu plus fort, allait-il me poser une question qui mettait mal à l'aise ? Mais il fini sans laissé trop de suspence. Il me trouvait plus distraite que d'habitude. Je ne comprenais pas se qu'il voulait dire alors je le regarda avec des yeux intérrogateurs pour qu'il s'explique plus clairement. Et evidement il avait remarqué que j'avais pleuré, je me sentait gêné tout d'un coup et je détourna la tête, regardant ma souris sans vraiment la voir. Puis il continua. Il me dit des mots qui me touchèrent, qui me firent plaisir. J'avais envie de pleurer, pas de tristesse, mais de joie. Entendre ce genre de chose me faisait si plaisir, je lui sourit. Si j'avais besoin, ou envie je pouvait lui raconter ce qui m'était arrivé. Après tout pourquoi pas ? Il a été si gentil, et partager pourrait me faire du bien. J'avais confiance, mais... parler était quand même un peu plus difficle.

    "C'est vraiment gentil ce que tu m'as dit, ça me fait vraiment plaisir, je n'avait jamais entendu de si joli chose depuis longtemps."

    Je préféra reporter mon intention sur ma souris, c'était beaucoup plus simple de parler que lorsque je le regardais dans ses magnifique yeux bleu.

    "C'est rien, juste que je suis.... humm... fragile.. en quelque sorte. Tu vois, je peux m'attacher très vite aux autres, et je ferais tout pour eux, quitte à risquer ma vie. Mais je ne supporte pas les séparations. Je sais c'est idiot. Mais c'est comme s'ils faisaient partie de moi, et une fois qu'ils s'en vont...... c'est comme si une moitié de moi partait aussi. Je me souviens de tout, lorsque l'on se donnait des coup de pouce, lorsque l'on se taquinait pour rien, juste pour rigoler et passer du bon temps, la fois ou il est venu me secourir. Ce sont des moment que je n'oublierais jamais. Tu te souviens qu'avant de venir ici, dans cette tribu j'étais.....un chat domestique. Mais une tempête pire que celle-ci à tuer toute ma famille, dont la petite fille qui s'occupait si bien de moi, je l'ai vu gisante avec une tache de sang sous son cou. J'ai dormi toute la nuit avec elle avant de repartir pour trouver un nouveau refuge. C'était ma première séparation. En route j'ai découvert mon meilleur ami...... il ne respirait plus. Puis je vous ai trouvé et je fais maintenant parti des votre."

    Je m'arrêta quelques instant pour évacuer les images qui étaient remonté à la surface, et je reprit aussitôt.

    "Je mettait lié d'amitié avec un solitaire. Je passais de bon moments avec lui quand j'avais le temps. Souvent on chassait ensemble, bien sûr je raportait les proie pour la tribu. Plusieurs fois on se taquinait, je me souviens quand on avait fini dans la rivière ensemble, on avait passé un bon moment, et une fois il était venu m'aidé fasse à une horde de rat qui menaçait de me tuer. Seulement hier des bipèdes sont passé et l'on pris pour l'enfermer derrière des barreaux. Je sais que je ne le verrais plus jamais. C'était un bon ami avec qui j'aimais passer un peu de temps. Bien sûr ce n'était pas mon meilleur ami ou autre, je préférai le clan à lui, mais je l'aimait bien."


    Je m'arrêta de nouveau. J'avais honte, je ne savais pas quoi faire, on aurait dit une chatonne qui avait peur de sortir à l'extérieur car elle ne verrais plus ses amies. Il fallait que je grandisse un peu.

    "Désolé de t'embêter avec toute ces histoires, c'est pas très....mature. Mais je sais des fois je pleure pour rien. Par contre je n'avais pas prévu qu'il allait y avoir une tempête..."

    Je regardait toujours ma souris, je devais vraiment être ennuyante.... il était venu sauvé une chatte attristé alors qu'il n'y avait rien de grave.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Sam 3 Sep - 10:57

[Désolé pas super la réponse. >.<"]

Pourtant ce qu'elle me dit me fit chaud au cœur :

«-C'est vraiment gentil ce que tu m'as dit, ça me fait vraiment plaisir, je n'avait jamais entendu de si joli chose depuis longtemps.»

Elle reporta son attention sur sa souris et sans me regardait continua :

«-C'est rien, juste que je suis.... humm... fragile.. en quelque sorte. Tu vois, je peux m'attacher très vite aux autres, et je ferais tout pour eux, quitte à risquer ma vie. Mais je ne supporte pas les séparations. Je sais c'est idiot. Mais c'est comme s'ils faisaient partie de moi, et une fois qu'ils s'en vont...... c'est comme si une moitié de moi partait aussi. Je me souviens de tout, lorsque l'on se donnait des coup de pouce, lorsque l'on se taquinait pour rien, juste pour rigoler et passer du bon temps, la fois ou il est venu me secourir. Ce sont des moment que je n'oublierais jamais. Tu te souviens qu'avant de venir ici, dans cette tribu j'étais.....un chat domestique. Mais une tempête pire que celle-ci à tuer toute ma famille, dont la petite fille qui s'occupait si bien de moi, je l'ai vu gisante avec une tache de sang sous son cou. J'ai dormi toute la nuit avec elle avant de repartir pour trouver un nouveau refuge. C'était ma première séparation. En route j'ai découvert mon meilleur ami...... il ne respirait plus. Puis je vous ai trouvé et je fais maintenant parti des votre.»

Je sentis mon cœur se serrait contre cette injustice et la colère envahir mon âme contre le mauvais sort qui s'acharnait sur cette chatte si douce et sensible ! Je n'y avais pas prêter attention mais elle s'était arrêtée quelques instants pour reprendre presque aussitôt :

«-Je m'étais liée d'amitié avec un solitaire. Je passais de bon moments avec lui quand j'avais le temps. Souvent on chassait ensemble, bien sûr je rapportait les proie pour la tribu. Plusieurs fois on se taquinait, je me souviens quand on avait fini dans la rivière ensemble, on avait passé un bon moment, et une fois il était venu m'aider fasse à une horde de rat qui menaçait de me tuer. Seulement hier des bipèdes sont passé et l'on pris pour l'enfermer derrière des barreaux. Je sais que je ne le verrais plus jamais. C'était un bon ami avec qui j'aimais passer un peu de temps. Bien sûr ce n'était pas mon meilleur ami ou autre, je préférai le clan à lui, mais je l'aimait bien. »

Et bien, voilà un autre mystère de résolut. Maintenant je savais à qui appartenait cette odeur que souvent je sentais près de la sienne. Elle s'arrêta de nouveau. Honteuse. Je le devinais à son regard fuyant, à ses longues moustaches qui remuaient toutes seules et à ses oreilles qui se couchaient successivement en arrière puis pointées en avant.

«-Désolé de t'embêter avec toute ces histoires, c'est pas très....mature. Mais je sais des fois je pleure pour rien. Par contre je n'avais pas prévu qu'il allait y avoir une tempête...»

Elle regardait toujours sa souris, j'étais agacé. Je n'allais pas la manger ! Sut !!! Je lui dis d'un ton plus dur que je l'aurais voulu :

«-Regarde moi ! elle ne fit pas un geste. Murmure du Soir regarde de moi ! »

Je lui relevais la tête avec un patte avant et plongeais mes yeux dans ses belles prunelles. Et je rajoutais avec un colère sourde et glaciale qui rendait ma voix effroyable :

«- La prochaine fois que tu as des problèmes vient me voir. Moi ou un autre. Mais ne t'enfuis plus jamais !! Tu es trop précieuse pour qu'on se permette de te perdre et si quelqu'un est méchant avec toi vient me voir. Je n'aime pas que mes guerriers et surtout pas toi, soit dans un tel état de detresse. Tu n'as pas à avoir honte de ta sensibilité. Elle nous est précieuse. Tu nous est précieuse. »

Je pensais avec effrois :

*TU m'es précieuse...*
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Sam 3 Sep - 12:19



    Pendant tout le long de mon discours Vent des Lymbes ne dit rien, pas un mot, il écouta du début à la fin mon récit. Je sentait son regard peser sur moi, ses magnifiques yeux bleus qui me regardaient en train de lui raconter ma tristesse. Une fois fini il me demanda de le regarder, mais je n'osais pas, j'avais peur de plonger mes yeux dans ses magnifiques yeux bleu, j'avais peur de découvrir son regard, savoir ce qu'il pensait de moi, et j'avais honte d'être aussi faible. Comme je ne réagis pas il répéta tout en prononçant mon nom, celui qu'Etoile de Lynx m'avait attribué en m'invitant dans son clan, je lui serais éternellement reconnaissante. Mais là aussi je ne tourna pas la tête. Voyant que je ne réagis pas il le fit à ma place. Il me releva la tête avec sa patte me forçant à le regarder. Il avait l'air en colère, on pouvait le voir dans ses yeux, mais ce n'était pas de la méchanceté, et il n'avait pas l'air de me trouver plus minable. Il me dit ce qu'il pensait, avec un ton froid. Je l'écouta attentivement tout en essayant de suporter son regard. J'espèrait que ce qu'il me disait était vrai, car ce qu'il disait était magnifique et me faisait chaud au coeur. Puis il ajouta que je lui était préciseuse. A ce moment là mon coeur se serra, c'était la première fois que l'on me disait ça, ses paroles me firent beaucoup de bien. Mon corps se réchauffa comme une cascade d'eau boullante qui se déverse contre la parois rocheuse. Mais je ne savais quoi dire face à tant de gentillesse, alors je lui souri. Mais ce qu'il m'avait dit était bien trop gentil pour ne lui lancer qu'un simple sourir, alors je lui adressa la parole d'un ton doux.

    "Je te suis reconnaisante pour ce que tu m'a dit, tu es le permier félin à me parler ainsi. Désormais la prochaine fois j'irais te voir."

    Je le regarda, c'était la première fois que je parlais ainsi avec mon lieutenant. D'abitude j'étais moins ouverte, mais cela m'avait du bien, et je l'en remerciait.

    "Tu comptes beaucou pour moi..." ajoutais-je.

Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Ven 16 Sep - 17:50

Elle me sourit et m'adressa la parole d'un ton doux.

«-Je te suis reconnaissante pour ce que tu m'a dit, tu es le premier félin à me parler ainsi. Désormais la prochaine fois j'irais te voir. »

Elle me regarda, c'était bien la première fois qu'elle me parlait ainsi. D'habitude elle était moins ouverte. Et elle ajouta :

«-Tu comptes beaucoup pour moi... »

Effaré je compris alors que j'avais parlé tout haut. J'écarquillais les yeux et ma pupille s'étrécit. J'étais affreusement embarrassé. Je n'avais plus déballé mes sentiments à quelqu'un depuis...Elle... Et pourtant, je ne pouvais le nier depuis un certain temps je veillais sur elle plus attentivement que sur les autres. Je l'aimais déjà à ce moment là. Ce frémissement et cette embarra qui s'emparait de moi dès qu'il était question d'elle ne pouvait tromper. Et pourtant, puis-je lui avouer ? Allait-elle me trahir aussi ? Comme Sorcière Écarlate ? Je plongeai mes yeux bleus dans les siens fascinants et je n'y vis que douceur, fragilité et amour. Ainsi que franchise. Je murmurais perturbé :

«-On doit rentrer au Campement l'orage est parti. »

Et, effectivement le ciel au dehors virait au bleu...
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Lun 26 Sep - 19:23

ah mince j'avais pas vu, je répond le plus vite possible ;)
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Mer 28 Sep - 10:02

( Pas grave. ^^ )
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Jeu 29 Sep - 8:06

(dsl j'avais mal lu ^^)

En prononçant ma dernière phrase Vents des Lymbes écarquilla les yeux, je ne savais pas ce que cela voulais dire et ma queue s'agita nerveusement. Il ne dis rien pendant un instant comme perdu dans ses pensées, je me demandais bien à quoi il pensait, mais ma queue s'arrêta enfin et j'attendis patiemment. Il releva les yeux pour les plonger dans les miens comme s'il les analysait, c'était assez perturbant mais je ne fis rien. Que ce passait-il ? Mais je préféra rester silencieuse et le laisser tranquille même si je voulais savoir. Il murmura une courte phrase, j'aurais eu du mal à l'entendre si l'orage éclatait toujours. Le lieutenant proposait de rentrer au campement, maintenant que la tempête était partie. Aucune réponse, comme s'il passait à autre chose. Je me leva avant de répondre "d'accord" puis je sauta pour atterrir sur le bord de la fenêtre. L'eau avait tout dévasté, de la boue partout, des flaques aussi grosse qu'un lapin, le ciel commençait à reprendre sa belle couleur bleu, et un soleil pressait les derniers nuages faisant reflété ses rayons sur les milliers de gouttes d'eau qui perlaient.

J'ai pas eu trop d'inspi....
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♫ Petit Esprit ♫

Chaton(ne) de la Tribu de la Neige

Chaton(ne) de la Tribu de la Neige

Messages : 59
Date d'inscription : 05/09/2011
Age : 21
Localisation : Au Sud de la France vers la Mer.

Feuille de Guerrier
Rang: Chaton/Chatonne
Mentor/Apprenti: Pas l'âge pour être apprentie.
Compagne/Compagnon: J'ai que 5 lunes !!!
MessageSujet: Re: Une tempête ! Ven 30 Sep - 16:34

( C'est pas grave. ^^ tu veux qu'on arrête là ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité

Invité


MessageSujet: Re: Une tempête ! Sam 1 Oct - 14:29

ok, de toute façon comme on rentre au campement.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une tempête !

Revenir en haut Aller en bas
 

Une tempête !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans :: Terres Libres :: Terres en Forêt :: Les Trois Chênes-
Sauter vers: